spacer

Rétrospective des oeuvres de Tony Soulié, de 1996 à 2016.

 

Du 15 septembre au 25 novembre 2016 

 

 

          Pascal Vanhoecke présente du 16 septembre au 25 novembre 2016 une rétrospective
des oeuvres de Tony Soulié afin de célébrer 20 ans de collaboration.

 


  Artiste reconnu de la nouvelle abstraction française dans les années 1970-1980,
voyageur, peintre, poète et photographe, il cherche à « être en accord avec le temps et
l’espace qui sont les nôtres ». Tony Soulié parcourt le monde et se l’approprie, "dans mon
travail, il y a urgence".

  Il mêle la vie à la peinture. Ses voyages le conduisent dans des

contrées extrêmes : les déserts, les volcans, les rivages marins, mais aussi les mégalopoles où
il va à la rencontre « des états limites du monde ». Il photographie, il peint, il sème des
installations éphémères soulignant ainsi notre fragilité devant la force et la pérennité des
éléments.

          Plus d’une centaine d’expositions personnelles lui ont déjà été consacrées dans le
monde et les manifestations internationales montrent ses oeuvres qui sont également
conservées dans une cinquantaine de musées français et étrangers.
Écrans, peintures et peintures sur photos seront montrés au public de la galerie Pascal
Vanhoecke afin de retracer 20 ans de collaboration.

Lire plus ici >>>

  

 

 

 

 

Suivez ce lien pour voir le nouveau film de Tony Soulié : "Red Sky"


           L’exposition se poursuit avec un public nombreux qui vient chercher ici à comprendre
l’origine des peintures sur photographies qu’il voit depuis quelques années.
Non, Tony Soulié n’est pas un décorateur de salon, mais comme beaucoup de grands
artistes, il est victime de son succès et ses oeuvres sont montrées partout dans le monde.
Pourtant il suit sa voie sans se soucier des tendances du monde de l’art et des modes de l’art
décoratif.
           Aujourd’hui comme Soulage et bien d’autres artistes, hier décriés, car trop en avance et demain peut-être, ignorés, car remplacé par une esthétique différente, peut-être plus chinoise devenue à la mode.
           L’art est ainsi fait, il vogue au gré de l’inspiration des créateurs et rencontre parfois des terres hospitalières ou hostiles.
Afin de mieux appréhender le travail de cet immense artiste, suivez le lien pour voir le nouveau film de Tony Soulié, c’est une autre façon de voir à
quel point cet artiste maitrise l’espace et avec quelle aisance il y pose ses traces.